Ateliers d'Architectures Lydie Mouchel

Retrouvez également les actualités des Ateliers d'Architectures sur Facebook :

 

 

www.facebook.com/pages/Lydie-Mouchel-Ateliers-dArchitectures/688949154526018?fref=ts

MAISON PASSIVE & RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE BBC


Prestations principales :

   Rénovation et extension, construction neuve, de la conception à la réalisation. En tant qu’architecte, je réalise des concepts forts pour des lieux à vocation commerciale ou privée. 

Prestations complémentaires :

   Mise en place de la démarche HQE (Haute Qualité Environnementale) ,  sélection de matériaux (bio-sourcés) et produits sains pour la santé et l’environnement, conception bioclimatique, mise en œuvre de l’ossature bois, de la terre cuite (brique), de la terre crue, études thermiques, test d'étanchéité à l'air (infiltrométrie avec le test du blower door). 

 

 

 

SPECIALISATION


La Maison Passive, la rénovation énergétique BBC

   Le choc pétrolier de 1973 a orienté le travail de certains architectes. L’architecture bioclimatique est l’aboutissement de leurs études. L’éco-habitat (maison écologique) correctement implanté, orienté, permet d’assurer le confort de manière passive (low-tech) ou de manière active (high-tech).

 

   La maison passive c'est une consommation annuelle de 15 kWh/m², pour information la RT (Réglementation Thermique) 2012 est basée sur une consommation de 55 kWh/m²/an, dans le nord Cotentin. 

 

Savez-vous ?

   Que le bâtiment représente à lui seul 43% de l’énergie totale consommée en France ? Les 2/3 de cette consommation étant celle des bâtiments d’habitation et 1/3 restant celle du secteur tertiaire.

 

    Le chauffage représente à lui seul 56 % de ces dépenses énergétiques, suivi de 21% par l’électricité spécifique, à quasi-égalité avec la production d’eau chaude sanitaire à 17%.

 

    Au niveau mondial la consommation croît en moyenne de 2 % par an et 90 % des énergies consommées ne sont pas renouvelables.

    De façon empirique ( analyse et observation de l’architecture vernaculaire) ou grâce à la grille d’évaluation de la démarche HQE (Haute Qualité Environnementale), il faut AGIR.

 

    Ne laissez plus n'importe qui, dire n'importe quoi. Un bâtiment passif bien conçu, ne sera pas plus cher qu'un Bâtiment Basse Consommation. Prenez le temps de bien choisir le concepteur de votre cadre de vie.

 

 

 

MES FONDEMENTS


Perceptions

  Si le paysage (ou le site) est perçu, c’est d’abord que d’un point de vu culturel il est conçu. D’un côté, il y a le paysage ressenti, perçu comme naturel et de l’autre un paysage comme produit culturel, artificiel, construit par la main de l’homme.

 

   D’après les circonstances locales le lieu acquiert une identité particulière. Les conditions climatiques imposent des modes de vie qui leurs sont propre. C’est ainsi que l’architecture vernaculaire est organiquement reliée à son milieu et explique le caractère du lieu.

 

   Mon architecture est résolument contemporaine, comme Frank Lloyd Wright, Kenneth Frampton et Christian Norberg-Schulz, je milite en faveur du Genius loci et pour le respect des habitants.

 

   Mes fondements sont ceux de la phénoménologie de Edmund Husserl et de Maurice Merleau-Ponty. Ma conception est éthique, mon mode de fonctionnement est le développement durable.

 

Le caractère sensuel de l'architecture comme culture sensible

   Faire que la forme architecturale soit lisible, qu’elle prenne racine au sein du visiteur et qu’il la reçoive avec l’impression qu’il aurait pu la créer lui-même, grâce à un vécu sensoriel (conscient ou non).

 

   Faire une architecture qui a du sens, authentique et qui a le souci non seulement des qualités architectoniques et tactiles du bâtiment mais aussi de la topographie et du contexte, de même que du climat et de la lumière naturelle.

 

   Etre modeste, mettre en valeur ce qui existe déjà, plutôt que de transformer l’environnement existant.

 

   Architecturer ce n'est pas copier/coller, c'est analyser une demande, un contexte, c'est écouter, c'est être patient et humble.